Ministère de la Justice
TEXTES & RÉFORMES
 
 

10 juillet 2007

Convention pour la réinsertion des jeunes détenus

Partenariat CDC/ Min. Justice pour la réinsertion des jeunes détenus et pour la modernisation de la Justice

Ce protocole prévoit un soutien de la CDC à la politique de réinsertion des jeunes détenus ainsi qu'à la modernisation de la justice, par l'accompagnement social et territorial de la réforme de la carte judiciaire et le développement de la dématérialisation des procédures.

Ce partenariat est destiné à :


Appuyer la politique de réinsertion des jeunes détenus en milieu carcéral ou confiés à des institutions

La réinsertion des détenus est une mission essentielle du Ministère de la justice et constitue une garantie de prévention de la récidive.
Afin d'améliorer les conditions de préparation de la sortie des détenus, les actions suivantes seront mises en oeuvre avec l'appui de la Caisse des Dépôts qui mobilisera à cette fin son savoir-faire d'ingénierie sociale et financière :

 

  • Installation de « cyberbases pédagogiques» en détention permettant de développer les compétences et lutter contre l'illettrisme touchant de trop nombreux détenus
  • Expérimentation de l'éducation en ligne pour les jeunes détenus
  • Création de 15 entreprises d'insertion
  • Aide à la mise en oeuvre de projet d'insertion par l'obtention de microcrédits permettant aux détenus libérés de financer un projet cohérent de réinsertion professionnelle                                                                    
La modernisation de la justice, par le développement de la dématérialisation des procédures et l'accompagnement social et territorial de la réforme de la carte judiciaire

 

Dans le cadre de la politique ambitieuse de modernisation de l'Etat, fondée sur le développement de l'administration électronique, le ministère de la Justice souhaite aujourd'hui accélérer le développement des échanges dématérialisés entre les acteurs de la Justice, notamment pour accompagner la mise en oeuvre de la réforme de la carte judiciaire et celle de la protection des majeurs vulnérables.


Le ministère de la Justice mandate la Caisse des Dépôts pour apporter son expérience, acquise avec les professions juridiques, les collectivités locales et d'autres administrations, ainsi que pour mettre en oeuvre des moyens dédiés à ces projets dans le cadre d'un programme pluriannuel qui sera piloté en commun avec la Chancellerie.


Enfin, la SNI, filiale de la Caisse des Dépôts et principal bailleur social du pays, établira une convention avec le ministère de la Justice définissant les capacités d'accueil et les programmes de constructions de logements adaptés à l'accompagnement de la réforme de la carte judiciaire.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |